• Dar Daïf

    Un projet de vie

Zineb Boutkhoum Datcharry Propriétaire et gérant de Dar Daïf et de Désert et Montagne Maroc

Zineb est originaire de la vallée de Bougmez au coeur des hautes vallées de l’Atlas central. Elle est la première femme marocaine à être devenue guide de montagne, et exerce ce métier depuis 1987.

Elle aime accompagner des familles ou des particuliers vers la découverte du désert, de la côte atlantique ou vers la rencontre des femmes des hautes vallées de l’Atlas.

Zineb est une cuisinière passionnée par la richesse de la gastronomie marocaine qu’elle a apprise auprès de sa mère. A l’affût de nouvelles recettes, elle réinvente la cuisine traditionnelle afin de la rendre plus légère et s’attache à marier la cuisine des villes impériales du Maroc avec celle des ruralités et avec la cuisine typiquement méditerranéenne.

Elle est également passionnée par la calligraphie.

Zineb a eu le grand honneur d’être décorée le 26 juin 2009 par sa Majesté le Roi Mohammed VI au titre de son métier de guide et pour son engagement en tant que femme.

Jean-Pierre Propriétaire et gérant de Dar Daïf et de Désert et Montagne Maroc.

Originaire des Pyrénées en France, Jean-Pierre est devenu marocain d’adoption, par le coeur et le nombre d’années vécues au Maroc (35 ans) comme par son engagement pour le développement du pays.

Accompagnateur en montagne et guide de désert, il a une longue expérience des randonnées à pied sur les crêtes et dans les vallées de l’Atlas puis dans le désert de Nador jusqu’à Laâyoune. Il aime repérer de nouveaux itinéraires et il accompagne certains groupes à vivre l’aventure de la transhumance avec les bergers nomades, leur famille et leurs troupeaux, tout comme celle des grandes traversées du Maroc en caravane de chameaux.

Passionné d’architecture en terre et en pierre, il a veillé à utiliser les artisanats traditionnels locaux pour la décoration de Dar Daïf.

Jean-Pierre a eu le privilège le 24 février 2014 d’être primé aux Trophées Maroc du Tourisme Responsable dans la thématique “Valeur, tradition et culture” au titre des grandes traversées chamelières qu’il a initié sur les anciennes routes des caravanes.

Zineb et Jean-Pierre Datcharry Ensemble, ils choisissent de s’installer à Ouarzazate il y a plus de 25 ans, dans cette ville carrefour entre les vallées Sud de l’Atlas et les chemins qui mènent au Sahara.
Dès le début, ils font l’achat d’une vieille maison située dans un petit village à 5 km d’Ouarzazate. Sans eau ni électricité, sans liaison téléphonique et reliée à la ville par une seule piste poussiéreuse, ils réhabilitent peu à peu cette maison pour en faire leur propre foyer de vie et y accueillir alors leurs premiers clients de retour de trek ou de randonnée chamelière afin de leur permettre un peu de repos et de savourer un bon thé et le couscous traditionnel. Au fil des années, ces clients prennent goût à y séjourner et leur foyer devient alors une véritable maison d’hôtes, comme un caravansérail où se croisent chameliers, guides, chauffeurs et hôtes.
Entre deux saisons touristiques, Zineb et Jean-Pierre Datcharry reprennent les travaux de restauration avec leur équipe de maîtres artisans et d’ouvriers, aménageant ce qui allait devenir au bout de 10 années de travaux la kasbah Dar Daïf.
Jean-Pierre a su trouver un équilibre entre reconstruction et restauration, entre matériaux naturels avec l’usage de briques de terre séchées au soleil, de roseaux, de bois, de pierre, de chaux, du carrelage traditionnel de Tamgroute, du marbre de Tiznit, et l’utilisation de matériaux plus modernes pour assurer la solidité de l’édifice.
A ce jour, Dar Daïf offre à ses visiteurs un hébergement de tout confort avec une harmonie entre la chaleur des espaces collectifs et l’intimité des espaces privatifs. L’accès à Ouarzazate est aujourd’hui facilité par la mise en place d’une route goudronnée et le wifi est désormais dans chaque chambre.